C’est depuis les plages de Normandie que j’ai commencé mon voyage à travers le pays tricolore. Petite fille, je confectionnais des bijoux pour les vendre aux touristes. C’est le commencement d’une grande aventure passionnée. Et l’enfant d’autrefois a bien grandi pour laisser place à la créatrice que je suis aujourd’hui.


Puis, un beau jour arriva et c’est à l’ombre des pins, dans le sud de la France, que j’ai posé mes valises et mes croquis de bijoux. À mes yeux, tout est source d’inspiration, un arbre, un film, un tableau, la musique, le chant des cigales, la cuisine du Monde, les personnes qui croisent mon chemin... ma vie de tous les jours.

Ce sont toutes ces inspirations, ces détails, ces moments qui me donne l’envie de créer ce qui me plaît, ce qui me fait rêver.

J’ai pris plaisir à apprendre à vivre sous le soleil à deux pas de la Méditerranée et c’est d’ailleurs en partie grâce à elle que Virgill Le Trident est né.

Il n’y a rien de prétentieux à parler d’une légende, lorsque celle-ci est une histoire bien réelle.
Vous connaissez aujourd’hui VIRGILL comme étant un bijou unique en son genre, mais laissez moi vous dire que c’est avant tout, le prénom de mon fils.

Il avait à peine 12 ans lorsqu’il m’a démontré, un matin d’été, que la force et le courage d’un être, ne se mesurent ni par son apparence, ni par son âge.

Ce jour-là, je suis assise sur un rocher face à la Méditerranée, dans la calanque du petit Rouveau, aussi nommée « Le Jardin » pour les habitués de ce paradis... je le surveille... Il sortit de l’eau en brandissant son Trident avec en son bout, la prise majestueuse pour notre dîner. En le regardant, j’ai compris à cet instant qu’il serait un grand homme.

Cette joie sur son visage et cette fierté qui rayonnait autour de lui est gravé dans mon esprit. Et puis, j’ai souhaité retranscrire ce moment en le dessinant. Virgill le Trident prenait enfin vie, celui qui est symbole de victoire, d’amour, de force, d'espoir.